Lotissement Communal "Les Grands Chênes"

De caractère rural, la commune souhaite accueillir une population de jeunes ménages et répondre ainsi à une demande locale en terme de logements (qui reste en lien étroit avec les bassins d’emplois de Niort et de Parthenay), tout en préservant la qualité actuelle de son cadre de vie, de son patrimoine architectural et paysager, ainsi que son identité.

Le positionnement du bourg en rebord d’une ligne de crête séparant deux bassins versants (celui de l’Autize et celui de l’Egray) et la présence d’éléments de patrimoine d’importance départementale (Collégiale et Commanderie à l’inventaire des Monuments Historiques), constituent les grandes lignes directrices conditionnant la création d’un nouveau quartier du bourg.

Le site de 1,8 ha est situé en limite Nord-Est du bourg et appartient à la commune. La commune souhaite une extension urbaine en continuité du tissu urbain existant. (Plan du Lotissement)

 Les objectifs pour le projet de lotissement communal sont les suivants :

  • Maintenir la population et l’attractivité de la commune (notamment vis-à-vis de l’école)
  • Organiser des conditions de développement du bourg qui lui conservent sa cohérence, son « cachet », sa qualité de vie et le bon fonctionnement des usages et pratiques existantes.
  • Respecter l’image spécifique de Saint-Marc en élargissant le cadre d’étude à des problématiques plus générales mais en lien direct, comme l’entrée nord du bourg, le schéma des circulations d’ensemble (piétonnes et automobiles), et en traduisant des objectifs « d’urbanisation » qui évite tout phénomène de banalisation.
  • Offrir des conditions urbanistiques et paysagères favorisant des transitions de qualité entre les espaces urbanisés existants (notamment la récente opération sur la route de la Boissière-en-Gâtine – RD 134) et le nouveau quartier.
  • Préserver les éléments actuels favorisant l’expression spécifique du site d’étude : parcellaire, structures bocagères (haies, bosquets, arbres isolés…), zone humide, mais aussi dans une dimension plus paysagère, les perspectives sur la Commanderie et la Collégiale.
  • Prendre en compte les notions d’économie d’espace (via la densité estimée, et les éventuelles indications d’implantation des futures constructions sur le plan masse) et de quelle manière la composition favorise les économies d’énergie et la réduction des impacts liés à toute opération d’urbanisme.

Pour répondre à ces objectifs, la municipalité a choisi de réaliser une Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU) sur ce projet et ainsi d’être accompagné par un groupement d'experts (Eve LAGLEYZE, Eric ENON, Hydraulique Environnement, SESARL CHARBONNIER) et l’ADEME Poitou-Charentes. Les aménagements paysagers ont été réalisés avec le concours financier de la Région Poitou-Charentes.